33e Colloque de la FF2P

7 months ago


Text only:

 
 
 
 
 
 
 
Précarité psychique : quelle est la part du psychopraticien ?
La précarité a été pensée par le philosophe, le sociologue, le politique. Il s’agit lors de ce 33e colloque de la FF2P de donner toute sa place au praticien de la psychothérapie qui, par son approche de soignant, peut prendre part à l’étude de ses caractéristiques psychiques et psychothérapeutiques.
La précarité moderne s’inscrit dans un contexte inédit qui ne peut être confondu avec la vulnérabilité « normale », passible de chaque existence.
Elle se généralise et devient un problème de société ; il est clair que le professionnel de la psychothérapie fait partie des personnes ressources vers lesquelles se tourner pour mieux être à l’écoute et saisir les situations à chaque fois singulières et ainsi prendre soin.
Objectiver la précarité dans un contexte psychique n’exclut pas ses autres champs d’appartenance tels que le politique, le social et l’économique pour ne citer que les plus prégnants.
Dès lors, analyser la précarité dans ses représentations et manifestations psychiques ne sous-entend pas de mettre à distance ses autres dimensions et ne déresponsabilise pas ses autres interférences en affaiblissant leur impact, voire en les dédouanant.
Quelle est la part du psychopraticien face à une personne en situation de précarité ? L’analyse identitaire lui permettra certes de changer ce qui peut l’être tout en acceptant l’extériorité de sa situation.
La particularité du psychopraticien est qu’il ne désocialise ni ne dépolitise le regard porté sur les processus de précarisation ; l’histoire personnelle n’est pas réductible à son champ psychique.
Pour autant, peut-on en tirer une règle générale ?
Le psychopraticien n’est pas dissociatif quel que soit le contexte dans lequel il intervient. Contrairement aux autres approches médicales, économiques et sociales, la relation singulière telle qu’elle peut être vécue en psychothérapie est la seule à tenir compte de « l’être », de son identité et de sa singularité.
La situation d’urgence associée à cette précarité exige des expertises et notamment une expertise psychologique ; la nécessité de connaître la réalité psychique caractéristique de la précarité est un préalable à toute prise de décision et donc à toute action quel que soit son domaine d’intervention politique, social ou économique.
Ces 2 jours de colloque nous aideront à mieux saisir ce qu’est la précarité psychique tout en la replaçant dans son contexte actuel : est-elle une simple crise de l’existence individuelle ou s’amplifie-t-elle aujourd’hui pour devenir un problème de société .
Tous les intervenants choisis nous apporteront leur expertise dans des domaines volontairement diversifiés, en privilégiant la description d’exemples concrets.
Nous ne sommes pas seulement invités à un travail d’écoute des conférences, mais également à une participation active par vos questions à l’issue des conférences et lors des tables rondes.
Cette année nous avons invité une compagnie de théâtre forum ainsi que des peintres des rues qui nous feront saisir la précarité dans des situations existentielles concrètes.
 
 
 
 
 
 
 

Ce programme est en cour d'élaboration. Il est donc susceptible d'être modifier


 
 
 
 
 
 
 
9h00
ACCUEIL
 
 
9h30
OUVERTURE DU COLLOQUE par Brigitte ASSELINEAU, présidente de la FF2P
INTRODUCTION DU COLLOQUE Par Christian MERLE, vice-président de la FF2P
« La précarité psychique : crise existentielle ou nouveau style de vie ? »
 
 
10h00 - 11h00
Jean FURTOS, psychiatre. Ancien chef de service au Centre Hospitalier le Vinatier (Lyon-Bron), directeur scientifique honoraire de l’Observatoire National des Pratiques en Santé Mentale et Précarité (ONSMP)
« Les effets paradoxaux de la clinique psychosociale sur les cliniciens : comment rester vivant et aidant ? »
 
 
11h00 - 11h30
PAUSE
 
 
11h30 - 12h30
Serge BOIMARÉ, psycho pédagogue et psychologue clinicien
« De la précarité à l’empêchement de penser, existe-t-il une pédagogie pour renforcer les compétences psychiques ? »
 
 
12h30 - 14H00
PAUSE DÉJEUNER
 
 
14h00 - 15h00
Jean François GRAVOUIL
« Accéder au lien comme nécessité psychique »
 
 
15h00 - 16h00
Daniel CORTESI, Elisabeth LEBLANC, Florence LAGOUGINE
« Regards croisés : précarité, psychisme et champ social »
 
 
16h00 - 16h30
PAUSE
 
 
16h30 - 18h00
Adalberto BARRETO (Brésil), professeur, docteur en psychiatrie et en anthropologie, ethnologue et psychothérapeute
«Précarité psychique et thérapie communautaire »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Durant la journée, réalisation d’une œuvre picturale dans le hall de l’espace Reuilly par Jean FAUCHEUR et Thomas SCHMITT de l’association M.U.R.
 
 
9h00 - 10h00
Martine LANI-BAYLE, psychologue clinicienne, professeur en science de l’éducation
« Précarité, récit de vie à mots retenus et résilience »
 
 
10h00 - 10h30
PAUSE
 
 
10h30 - 11h30
Serge TISSERON, psychiatre, psychanalyste, docteur en psychologie
« Ecrans et précarité psychique »
 
 
11h30 - 12h30
Fatma BOUVET DE LA MAISONNEUVE (sous réserve)
« précarité identitaire »
 
 
12h30 - 14H00
PAUSE DÉJEUNER
 
 
14h00 - 15h30
Compagnie NAJE
La Compagnie NAJE (Nous n'Abandonnerons Jamais l'Espoir) propose un spectacle de théâtre forum composé de 4 séquences illustrant différentes situations de précarité
 
 
15h00 - 15h30
PAUSE
 
 
15h30 - 17h30
Table ronde
Avec Adalberto BARRETO, Serge TISSERON, Jean FAUCHEUR, Martine LANI-BAYLE, Christian MERLE
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Espace Reuilly
21 rue Antoine-Julien Hénard
PARIS 12e
Métro MONTGALLET ou DUGOMMIER
 
 
 
 
 
 
 
 
 
INSCRIPTION
jusqu'au 30 avril
INSCRIPTION
après le 30 avril
Plein tarif
Adhérents à la FF2P*
Etudiants**
180 €
150 €
90 €
200 €
170 €
110 €
* Membres d'une association adhérente et/ou membre individuel
** Etudiants des instituts de formation à la psychothérapie de la FF2P ou Etudiants universitaire moins de 26 ans (prévoir un justificatif)
 
 
 
 
 
 
 
 
TÉLÉCHARGER LE BULLETIN D'INSCRIPTION
MODALITÉ DE PAIEMENT
Par carte bleue en suivant ce lien ICI
Par virement bancaire (en précisant : Inscription Colloque 2018 + nom et prénom)
sur le compte de la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse
code IBAN : FR76 1820 6002 7709 9273 9000 124
code BIC : AGRIFRPP882
Par chèque, à l’ordre de la FF2P (joindre le bulletin d'inscription dûment rempli, et à envoyer à la FF2P)
REMBOURSEMENT
En cas d’annulation de l’inscription 1 mois avant le colloque, soit au 30 avril 2018, la somme de 40€ est conservée par la FF2P
Aucun remboursement ne pourra être effectué après le 30 avril 2018
 
 
 
 
 
 
 
 
FF2P
6 avenue du Maine - F - 75015 PARIS
Tél. : 33 (0)1 44 05 95 50 - Fax : 33 (0)1 45 44 62 34
Email : contact@ff2p.fr
Site internet : www.ff2p.fr
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour vous désabonner de nos parutions, rendez-vous sur le site de la FF2P et désinscrivez-vous en bas et à droite de la page d'accueil
 
 
 
 

Deel deze nieuwsbrief op

© 2018