Dassault systèmes s’offre Medidata Solutions !

Last Wednesday at 12:23


Text only:

Si vous avez des difficultés à lire cet e-mail, cliquez ici.
 
ACTU DES MARCHÉS AU 12 JUIN 2019
•  Plan de trade
- Dassault systèmes s’offre Medidata Solutions ! (Gilles Leclerc)
•  CAC40
- Un très bon cru pour Rémy Cointreau (Eric Lewin)
•  Startup - L'appétit dévorant pour Beyond Meat se casse les dents
(Philippe Béchade)
Que se passera-t-il le 18 juin 2019 ?
Facebook publiera le livre blanc de sa cryptomonnaie. Il ne fait plus aucun doute que les cryptomonnaies sont là pour rester. Remontons le temps et regardons le cours du Bitcoin :
• 18 juin 2018 : 6 551 $
• 18 juin 2017 : 2 559 $
• 18 juin 2016 : 752 $
• 18 juin 2015 : 249 $
• 18 juin 2014 : 609 $
• 18 juin 2013 : 109 $
Si vous aviez investi en 2013, vous seriez à la tête d’une plus-value de 6 000% ! Découvrez la cryptomonnaie qui pourrait suivre le même destin et évolue encore sous les radars !
 
Dassault systèmes s’offre Medidata Solutions !
Par Gilles Leclerc
C’est sans conteste la principale actualité du jour à la Bourse de Paris : pensionnaire du CAC40, Dassault Systèmes (FR0000130650-DSY) vient d’annoncer la signature d’un accord en vue du rachat du groupe américain Medidata Solutions, un leader de la transformation numérique pour le développement clinique, pour la coquette somme de 5,8 Mds$.
La cible est a priori une pièce de choix, mais vu l’investissement, il est difficile de savoir si le marché verra ou non cette opération d’un bon œil.
Le titre lâche un peu moins de 1% au moment où j’écris ces lignes, peu avant 11h, et ce repli légèrement supérieur à celui de l’indice de référence ne traduit pas forcément un désaveu de la communauté financière, sachant que l’action a engrangé quelque 30% depuis le début de l’année et est aujourd’hui très bien évaluée.
Avec un PER de 38 (!), Dassault Systèmes n’a plus le droit à l’erreur et hier, avant l’annonce de l’acquisition de Medidata Solutions, l’objectif de cours du consensus des analystes interrogés par Reuters s’établissait à 135€. Or, cet objectif a été atteint et même légèrement dépassé ces jours-ci.
Un biais baissier qui appelle la prudence
Graphiquement, le « plafond » correspond plutôt à la zone des 140€, c’est-à-dire à la résistance horizontale rouge « R », et il va sans doute falloir attendre quelques heures pour que les bureaux d’études réexaminent leur position à la suite de cette annonce. Ils décideront ensuite quoi faire et s’il faudra ou non passer à l’action (si j’ose dire).


Cliquez sur l'image pour l'agrandir
En attendant, j’ai « attrapé » un graphique à la volée quelques minutes après l’ouverture, avec l’objectif de partager avec vous le cadrage et donc les niveaux clefs à surveiller, c’est-à-dire les niveaux sur lesquels les prix ont le plus de probabilités de réagir.
En utilisant comme toujours les reports d’amplitude (les flèches verticales bleues), ces zones clés de support(s) ou de résistance(s) apparaissent : ce sont les rectangles horizontaux.
Les deux plus proches des niveaux actuels de l’action sont la résistance « R » des 140€ et le support intermédiaire (« S.I »), qui se situe quant à lui vers 127€.
Sauf que, du point de vue technique, le biais est baissier, ne serait-ce qu’à cause de la divergence baissière (« Div (-) ») qui est apparue sur l’indicateur de tendance MACD, de surcroît justement au moment où les cours testaient la résistance (les flèches rouges).
De ce fait, je vais pour ma part m’abstenir de toucher à ce dossier pour le moment. Avec un PER de 38, merci bien, mais je préfère attendre une consolidation pour éventuellement suivre le mouvement. Plus précisément, pour que le jeu en vaille la chandelle, un retour sur le support « S », c’est-à-dire vers les 115€, serait une opportunité sous réserve d’un signal technique d’achat.
Auquel cas, je vous ferai bien sûr signe.
Bonne séance,
Gilles
EXCLUSIF : Cet expert des rachats américains souhaite VOUS parler… avant qu'il ne soit trop tard !
Il demande seulement 30 minutes de votre journée pour vous expliquer les détails de son service phare : l'OPA Business Club.
 
 
À l'ordre du jour ? Comment VOUS pouvez viser des gains moyens de 24 829 $ tous les neuf jours. Cette vidéo exclusive ne sera plus disponible d'ici quelques jours ! Cliquez ici pour écouter son message maintenant.
Un très bon cru pour Rémy Cointreau
Par Eric Lewin
Spécialiste des spiritueux, avec notamment ses marques Rémy Martin dans le cognac et Mount Gay dans le rhum, Rémy Cointreau (FR0000130395-RCO) ne connaît pas la crise, comme beaucoup de poids lourds du luxe dont il fait partie.
La rentabilité du groupe soutient en effet la comparaison avec les grands acteurs du secteur, comme en témoigne l’augmentation de 130 points de base de la marge opérationnelle, ressortie à 21,7% au titre de l’exercice 2018/2019. La progression a ainsi atteint 2,6 points depuis l’exercice 2016/2017, ce qui a permis à Rémy Cointreau de se conformer à ses objectifs avec un an d’avance sur le calendrier initial.
Bien entendu, lorsqu'on descend dans le compte de résultat, la profitabilité est moindre, pour la bonne raison qu’il faut tenir compte de l'impôt sur les sociétés et des frais financiers. Le taux d'imposition est ainsi resté à 29,8% au dernier pointage, tandis que la charge financière a atteint 35,2 M€, en hausse de plus de 50% par rapport à 2017/2018.
Pour autant, Rémy Cointreau reste rentable et son ratio dette nette/Ebitda, un indicateur que je regarde pour chaque dossier, est de seulement 1,08, alors que des niveaux de 3 sur ce type de sociétés est assez courant.
Au bout du compte, la marge nette s’est établie à 13,7% et le bénéfice net a crû de 16,3% à 167,8 M€, un niveau record.
Des actionnaires choyés


Pour lire la suite...


L'appétit dévorant pour Beyond Meat se casse les dents
Par Philippe Béchade
Passé de 63,46$ à 186,43$ en 2 mois, le titre Beyond Meat (US08862E1091 BYND) spécialiste des steaks végétaux dont le goût imite la viande grillée, a été comparé à celui de producteurs de cannabis, et même aux crypto, tant l'engouement et la valorisation irrationnelle de cette valeur n'avaient d'autre équivalent que des cas de figure de "bulle absolue".
Le titre s'était envolé de 30% la veille (et de 85% en 3 séances)... et le voici qui replonge de 20% (vers 133,8$) suite à une dégradation de recommandation de JPMorgan.

Pour lire la suite...

Infos Bourse, News & Opportunités
▶  Jan Hatzius ne voit pas les sanctions douanières américaines faire dérailler la croissance
▶  CAC40 : Unbreakable !
▶  Les piètres chiffres de l'emploi aux Etats-Unis couronnent une semaine à +4,4% à Wall-Street
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !




Publications AGORA © Tous droits réservés 2019
Vous recevez ce mail car vous êtes abonné à La Bourse au quotidien, publiée par Publications Agora France SARL. © Tous droits réservés 2019.
Les informations contenues dans La Bourse au quotidien sont uniquement données à titre informatif. Le lecteur reconnaît et accepte que toute utilisation du service et des informations le constituant, de même que toute décision relative à une éventuelle opération d'achat ou de vente de valeurs mobilières qu'il prendrait suite à ce message, sont sous sa responsabilité exclusive. Les informations données et les opinions formulées ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions. De ce fait, la responsabilité de La Bourse au quotidien, de ses partenaires et de ses rédacteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d'investissement inopportun.
Nous conseillons à nos lecteurs de consulter, avant d'investir, un courtier ou conseiller financier indépendant agréé.
Les informations vous concernant font l'objet d'un traitement informatique destiné à l'envoi de cette newsletter gratuite. Vos données sont conservées en conformité avec les directives de la CNIL. Comme La Bourse au quotidien est financée grâce aux abonnements pour nos services, vous avez accepté de recevoir des messages publicitaires pour promouvoir nos meilleures idées d'investissement.
Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de portabilité et d'effacement de vos données ou encore de limitation de traitement, en écrivant aux Publications Agora – 8 rue de la Michodière – 75002 Paris
service-clients@publications-agora.fr. Politique de confidentialité
Désabonnement : si vous souhaitez vous désabonner, cliquez ici)
 

Deel deze nieuwsbrief op

© 2019