Impôt sur l'immobilier : NON à Macron

4 months ago


Text only:

Pétition adressée à Emmanuel Macron
 Si vous souhaitez vous
désabonner, cliquez ici

 
Cliquez ici pour visualiser en ligne

Chère Amie, Cher Ami,
Contribuables Associés a travaillé avec le député Patrick Hetzel, qui a déposé la proposition de loi
n°898 visant à supprimer totalement l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI).
À l’heure où je vous écris, plusieurs dizaines de députés, ont déjà cosigné
cette proposition de loi et nous l’ont fait savoir.
Maintenant, pour qu’elle soit débattue et mise au vote il faut qu’elle soit inscrite à l’ordre du jour de
l’Assemblée.
J’ai déjà demandé aux présidents de groupe de bien vouloir l’inscrire à l’ordre du jour, mais une
action du gouvernement et de l’Élysée serait bien plus forte !
Pour être certain que l’IFI soit
supprimé, il faut demander à Emmanuel Macron de faire inscrire cette proposition de loi à l’ordre du jour de
l’Assemblée nationale.
 


Alors, rejoignez
la mobilisation nationale en cliquant ici.

 


Car après l’augmentation bien réelle de la CSG et
une promesse de suppression de la taxe d’habitation, ce sont encore nos biens immobiliers qui vont être taxés avec l’IFI.
En remplaçant l’ISF par l’IFI, Emmanuel Macron qui a remercié ses amis de la finance, a créé une
injustice criante pour les propriétaires immobiliers !


Avec la création de l'IFI, Macron a accru l'imposition des biens
immobiliers. De nombreuses charges ne sont plus déductibles (taxe d'habitation, impôt sur le revenu, emprunt...).
Les propriétaires sont déjà surtaxés et subissent 50
impôts et taxes de l’acquisition à la transmission de leur bien immobilier.
 
Les nombreux Français qui ont placé leurs économies dans la pierre, encouragés par le fisc
(Loi Robien, Loi Scellier, Loi Pinel…) – afin de s’assurer un complément de retraite et préparer leur propre avenir
et celui de leurs enfants ou petits-enfants – subissent déjà l’augmentation de 25% de leur CSG.
 
L’IFI impactera la construction immobilière pour les particuliers, secteur qui emploie pourtant des
millions de personnes.
 
L’IFI signe la fin des bailleurs immobiliers familiaux, au profit des grands bailleurs sociaux financés par
l’argent public.
 
L’IFI est un impôt néfaste économiquement qui va conduire les propriétaires à se
séparer de leurs biens immobiliers.
 
Et en plus, le gouvernement veut augmenter les frais de
notaire.

Il faut nous mobiliser pour en finir avec l’IFI, qui est un
impôt confiscatoire et qui s’oppose au droit de propriété des Français.
Emmanuel Macron a une formidable opportunité d'en finir avec ces injustices en faisant inscrire cette proposition de loi à l’ordre
du jour de l’Assemblée.
Montrez-lui votre détermination :
 



Transférez cette pétition par mail, et partagez-la sur
vos réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter.
C’est ensemble que nous gagnerons notre combat pour la réduction des dépenses publiques et des impôts !



Eudes Baufreton
Directeur


 
  
 
Sécurité
et confidentialité
Contribuables Associés s'engage à ne jamais communiquer votre E-mail.
Il vous appartient, et doit rester privé et sécurisé.
Si vous souhaitez ne plus recevoir de courrier
de la part de Contribuables Associés, cliquez ici

Le fichier de Contribuables Associés est enregistré à la CNIL sous le numéro 235741.Vous bénéficiez
d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des
informations vous concernant, ou si vous ne souhaitez pas que vos coordonnées postales soient communiquées ou échangées
à des tiers à des fins de prospections, veuillez-vous adresser à contact@contribuables-infos.org ou au
01.42.21.16.24

Deel deze nieuwsbrief op

© 2018