Le calme avant…

1 month ago


Text only:

Le point de Saxo Banque sur les marchés financiers - Le marché reste fondamentalement bien orienté. Le S&P 500 connait le meilleur début d’année depuis 2012 avec une progression alimentée notamment par les valeurs financières. En toile de fond, c’est bien la politique monétaire qui reste le soutien le plus décisif des marchés financiers. Le CAC 40 a aussi conforté son avance hier et affiche une hausse de plus de 12% depuis le mois de janvier. Pourtant, les vents contraires continuent de s’accumuler. Le signal le plus inquiétant est la baisse du spread entre le 10 ans et le 1 an US qui constitue un indicateur avancé de récession fiable selon les travaux de la Fed lorsqu’il entre en territoire négatif. Il se situe actuellement à 0% et était tombé éphémèrement en territoire négatif le 22 mars, pour la première fois depuis la grande crise financière. En moyenne, une période de 22 mois sépare la contraction de cet indicateur et l’entrée effective en récession. De notre point de vue, il est évidemment trop tôt pour positionner son portefeuille en mode aversion au risque mais nous sommes surpris, c’est le moins qu’on puisse dire, par la complaisance qui existe sur les marchés financiers. Il a suffi que la Fed et la BCE interviennent pour que la sérénité reprenne alors que les indicateurs macroéconomiques restent mauvais, comme nous l’avons vu hier avec l’indicateur GfK allemand. Cela n’augure rien de bon à l’avenir…
 
 

Connexion
compte

 
NEWSLETTERWednesday, march 27, 2019
 
 
LE CALME AVANT…
 
 
 
 
EURUSD 1,1257 0,09%
USDJPY 110,55 0,09%
USDCHF 0,9959 0,15%
XAUUSD 1 315,73 0,01%
*
 
 
CAC40 5 307,38 0,89%
DAX 11 419,48 0,64%
S&P 500 2 818,46 0,72%
NIKKEI 21 378,73 0,23%
**
 
 
 
"Le marché reste fondamentalement bien orienté. Le S&P 500 connait le meilleur début d’année depuis 2012 avec une progression alimentée notamment par les valeurs financières. En toile de fond, c’est bien la politique monétaire qui reste le soutien le plus décisif des marchés financiers. Le CAC 40 a aussi conforté son avance hier et affiche une hausse de plus de 12% depuis le mois de janvier. Pourtant, les vents contraires continuent de s’accumuler. Le signal le plus inquiétant est la baisse du spread entre le 10 ans et le 1 an US qui constitue un indicateur avancé de récession fiable selon les travaux de la Fed lorsqu’il entre en territoire négatif. Il se situe actuellement à 0% et était tombé éphémèrement en territoire négatif le 22 mars, pour la première fois depuis la grande crise financière. En moyenne, une période de 22 mois sépare la contraction de cet indicateur et l’entrée effective en récession. De notre point de vue, il est évidemment trop tôt pour positionner son portefeuille en mode aversion au risque mais nous sommes surpris, c’est le moins qu’on puisse dire, par la complaisance qui existe sur les marchés financiers. Il a suffi que la Fed et la BCE interviennent pour que la sérénité reprenne alors que les indicateurs macroéconomiques restent mauvais, comme nous l’avons vu hier avec l’indicateur GfK allemand. Cela n’augure rien de bon à l’avenir…"
 
 
 
 
Les derniers faits marquants :
 
 
Il s’agira d’une journée chargée pour la BCE avec les discours du président de la BCE Draghi, de son vice-président Guindos, et de cinq autres membres du Conseil des gouverneurs. Du point de vue des attentes des investisseurs, elles sont plutôt basses puisque la BCE a déjà tracé les grandes lignes de sa politique monétaire pour au moins jusqu’à la rentrée de septembre. Du côté américain, les statistiques de premier ordre seront peu nombreuses avec seulement les chiffres de la balance commerciale et un déficit qui devrait atteindre 57 milliards de dollars en janvier, soit un léger tassement par rapport au point haut de décembre (59,8 milliards de dollars).
 
Quelques données sans grande importance ce matin avec le Pib des Pays-Bas en hausse de 0,5% au T4, une révision de la croissance française à 1,6% en 2018 et enfin une légère remontée du chômage en Finlande en février à 6,5%.
 
En Allemagne, l’indicateur du moral des consommateurs a rechuté en avril, malgré un regain des perspectives de croissance. L’indicateur GfK est ressorti à 10,4 points après 10,7 points en mars. Il fait écho à la mauvaise performance de l’IFO lundi.
 
Notre graphique du jour : les commandes de machines-outils au Japon.
Il s’agit d’un bon indicateur du cycle économique qui est désormais moins utilisé par les investisseurs car le poids du Japon dans le commerce mondial a diminué. Pour autant, il permet de bien discerner les mouvements à l’œuvre, comme c’est le cas de nos jours. Depuis le début de l’année 2018, les commandes ont connu un effondrement brutal qui est plus important que lors de la période 2015-16 (marquée par les turbulences en Chine). Pour le mois de février, la baisse est de 29% sur un an, ce qui fait craindre une récession du commerce international en 2019.
 
 
 
 
A suivre aujourd'hui :
 
 
Discours de banquiers centraux : Draghi, Nowotny et Lautenschläger à 9h.
 
Chiffres de la balance commerciale américaine en début d’après-midi.
Partagez :
 
 
 
 
Calendrier économique du jour
 
 
 
Heure
Pays
Indicateur
Période
Prévision***
Précédent
Impact
08:45
Confiance des consommateurs
Mar
96
95
Moyen
08:45
IPP (GM)
Feb
--
0.1%
Moyen
10:00
Confiance des consommateurs
Mar
112.5
112.4
Faible
10:00
Confiance dans l'industrie
Mar
101.3
101.7
Faible
12:00
Prêts immobiliers MBA
-
--
1.6%
Moyen
13:30
Balance commerciale
Jan
-$57.5b
-$59.8b
Fort
 
 
 
 
 
Calendrier économique des entreprises du jour
 
 
 
Il n'y a pas d'annonce majeure.
 
 
 
 
 
Analyse technique
 
 
 
 
Instrument financier
Niveaux importants
 
 
France 40
5 269 - 5 328
 
 
Germany 30
11 342 - 11 490
 
 
UK 100
7 175 - 7 227
 
 
SPX 500
2 802 - 2 831
 
 
 
Instrument financier
Niveaux importants
 
 
EURUSD
1,1243 - 1,1306
 
 
USDJPY
110,11 - 110,90
 
 
USDCHF
0,9919 - 0,9960
 
 
GBPUSD
1,3153 - 1,3253
 
 
AUDUSD
0,7110 - 0,7151
 
 
USDCAD
1,3363 - 1,3407
 
 
 
 
 
 
 | 
CONNEXION À LA SAXOTRADERGO
 | 
 
 
 
Saxo Banque (France)   |   Le spécialiste de l’investissement et du trading en ligne
SAS au capital de 5.497.240 EUR
10 rue de la Paix, 75002 Paris   |   Tel : +33 1 78 94 56 40   |   Fax : +33 1 78 94 56 49
www.saxobanque.fr RCS Paris 483 632 501 - TVA FR 33483632501
 
 
 
 
* Niveau de 8h30 - Pourcentage de variation relatif au fixing de la veille
** Dernier cours de clôture
*** Source Bloomberg au 27/03/2019
Toute opération de trading comporte des risques de perte en capital. Pour vous aider à mieux comprendre les risques encourus, nous avons rassemblé une série de Documents d'Information Clé pour l'Investisseur (DICI) mettant en évidence les risques et les avantages liés à chaque produit. D'autres Documents d'Information Clé pour l'Investisseur sont disponibles sur notre plateforme de trading.
Les instruments financiers sur marge présentent, en raison de leur effet de levier, un fort caractère spéculatif et peuvent vous exposer à des risques de pertes supérieures au montant investi. Ils nécessitent un bon niveau de connaissances et d'expérience en matière financière. Nous vous recommandons de lire notre avertissement sur les risques, de suivre nos formations et de vous assurer que la réalisation d'investissements à partir des instruments financiers proposés par Saxo Banque (France) est adaptée à votre situation et à vos objectifs financiers. Ces produits sont destinés à une clientèle avisée pouvant surveiller ses positions de manière quotidienne, voire plusieurs fois par jour, et ayant les moyens financiers de supporter un tel risque.
Les informations présentées sur cette page, vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constitue ni un conseil d'investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d'achat, et ne doit en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s'engager dans un quelconque investissement.
Les performances passées ne sont pas constantes dans le temps et ne préjugent pas des performances futures. Cette newsletter ne prend pas en compte votre situation financière et vos objectifs. L'investisseur est seul juge du caractère approprié des opérations qu'il pourra être amené à conclure.
Il est impossible de garantir que les communications par messagerie électronique arrivent en temps utile, sont sécurisées ou dénuées de toute erreur, altération, falsification ou virus. Aussi, Saxo Banque (France) décline toute responsabilité du fait des erreurs, altérations, falsifications ou omissions qui pourraient en résulter.
Saxo Banque (France) est agréée par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) en qualité de banque, fournissant des services d'investissement de négociation pour compte propre, de réception transmission d'ordres pour le compte de tiers, d'exécution d'ordres pour le compte de tiers, de conseil en investissement ainsi que le service de tenue de compte conservation.
 
 
Cliquez ici pour vous désinscrire
 
 

Deel deze nieuwsbrief op

© 2019