Le rally de 2019 à ne pas rater

14 days ago
  • Html
  • Text
Et aussi : Voiture autonome, big data, crypto-ban
Pour voir la version en ligne de cet e-mail, cliquez ici.
 
Pour recevoir chaque jour notre lettre d'informations,
n'oubliez pas d'ajouter news@p.opportunites-technos.com à votre carnet d'adresses.
Paris, 13 juin 2019

∞ Le rally technologique de 2019 à ne pas rater
∞ En bref_ Uber, Volvo et la loi Pacte  / Big data  = big money  / L'inde veut bannir les cryptos

Saviez-vous que ce sont
les grandes banques d'investissement qui MANIPULENT les cours ?
Cliquez ici pour découvrir les deux instructions à suivre
pour avoir la chance de profiter de l'attaque en cours.
Le rally technologique de 2019 à ne pas rater
Par Ray Blanco
En ce moment, un rally des valeurs technologiques se déroule en secret sur les marchés, mais personne n'en parle.
Pourtant, ceux qui sont dans le secret encaissent des gains de l'ordre de 27,65%, 29,77% et 39,09% depuis le début de l'année.
Et là, ce n'est que le secteur des ETF. Les gains réalisés depuis le début de l'année sur certaines actions individuelles sont de l'ordre de 51,20%, 68,88% et 79,55% pour ne citer que ceux-là.
Il y a de grandes chances que vous n'ayez pas entendu parler de ces sociétés. Mais voilà pourquoi vous vous adressez à nous. Pour avoir accès au trade caché qui vous rapportera le plus.
Aujourd'hui, nous allons parler du secteur des logiciels, et de quelle manière ces valeurs technologiques "ennuyeuses" sont en train d'enrichir des gens comme vous et moi en ce moment même.
Les actions du secteur des logiciels pourraient vous rapporter gros
En janvier dernier, nous avons souligné qu'une révolution technologique était en cours et qu'elle nous forcerait à réexaminer les secteurs technologiques où nous espérons réaliser des gains.
Au cours de ces quatre dernières années, nous avons eu énormément de succès avec les actions du secteur du matériel informatique ("hardware") tels que les semi-conducteurs. Mais cette année, ce sont les fabricants de logiciels qui ont pris la place de leaders du marché.
Ne regardons pas plus loin que ce récent graphique, pour en avoir la preuve :
Trois des ETF les plus populaires – Invesco Dynamic Software ETF (PSJ), Invesco DWA Tech Momentum ETF (PTF) et SPDR S&P 500 Software & Services ETF (XSW) – surpassent largement les gains du S&P 500 depuis le début de l'année.
Les principaux médias financiers passent totalement à côté de cette histoire, mais ce n'est qu'une question de temps avant que l'argent des petits investisseurs n'afflue sur ces valeurs. Ce qui voudrait dire qu'il y aura de multiples gains à réaliser dans ce secteur.
Big Data = Big Money
Je ne suis pas le seul à suivre ce scénario de croissance explosif, d'ailleurs. Hier, mon ami et expert en trading Greg Guenthner m'a communiqué son avis concernant ce rally silencieux, mais pourtant bien explosif, qu'opère le secteur des logiciels.
Voici ce qu'il a dit :
"Salesforce.com Inc. (NYSE : CRM) a injecté une dose de caféine à Wall Street, en début de matinée, lundi dernier, quand la société a accepté de racheter le spécialiste des logiciels d'analyse de données ('data analytics') Tableau Software (NYSE : DATA) pour la somme de 15,7 Mds$ en actions..."
"Cet accord, qui a fait grimper les actions de Tableau de plus de 33%, intervient quelques jours à peine après qu'Alphabet Inc. (NASDAQ : GOOGL) a annoncé pour sa part qu'elle rachetait la startup Looker, spécialiste de 'l'analytics'. Alphabet et Salesforce consolident leur offre 'data' destinée à leur clientèle cloud afin d'empêcher les principaux concurrents tels que Microsoft Corp. (NASDAQ : MSFT) d'empiéter sur leurs platebandes, selon MarketWatch."
Les grands noms des technologies se précipitant pour consolider aussi vite que possible leur présence dans l'univers du cloud, la question suivante demeure, comme le formule Greg : "Cette acquisition audacieuse et rapide de Salesforce.com pourrait-elle sonner le début d'une nouvelle vague de rachats dans l'univers de l'analytics/logiciels cloud ?" Selon toutes probabilités, la réponse est un "OUI" retentissant.
Greg souligne que les spéculateurs s'emparaient déjà des actions de plusieurs grands noms du secteur des logiciels, hier avant la clôture.
Si l'on prend tout cela en compte, je crois fermement que nous avons encore un vaste potentiel de gains dans ce secteur, également.
D'abord, si la hausse des activités de fusion-acquisition que nous constatons déjà se poursuit, cela pourrait susciter une frénésie d'achats et faire s'envoler certaines actions choisies de ce secteur.
Et une fois que les petits investisseurs auront vent de ce mouvement et se mettront à investir aveuglément dans n'importe quel titre du secteur des logiciels, je pense que beaucoup d'actions s'envoleront.
Ray Blanco
La "XIIème Prophétie"
  L'homme le plus riche du monde a prévu l'ascension de Facebook... le raz-de-marée des smartphones... l'hégémonie d'Amazon...
Aujourd'hui, sa dernière prédiction est sur le point de se réaliser – et elle pourrait vous rapporter des gains spectaculaires.
Pour vous positionner, c'est par ici.
 

En bref_
Bientôt autonome. Uber et Volvo, en couple depuis 2016, accouchent de leur premier véhicule de série potentiellement autonome. Il s'agit d'un SUV XC90 qui pourra tout aussi bien être conduit par un humain que par l'ordinateur de bord de manière autonome. Volvo espère pouvoir le commercialiser "au début des années 2020". Uber, qui espérait être parmi les premiers à déployer sur les routes des robots-taxi a connu un coup d'arrêt suite à l'accident mortel de décembre dernier.
Dans le cadre de la même conférence, la ministre des transports américaine Elaine Chao a annoncé que 1400 voitures autonomes circulaient actuellement aux Etats-Unis. Plus de 80 entreprises ont le droit de le faire dans un ensemble de 36 Etats. La Californie arrive évidemment en tête avec 62 entreprises autorisées à tester leurs véhicules autonomes.
Pour une fois, nous n'avons pas à rougir de notre frilosité technologique, l'article 125 de la loi Pacte autorise les tests jusqu'au niveau 5 depuis le ... 23 mai dernier ! En route !
Le SUV XC90 de série potentiellement autonome née du partenariat Uber-Volvo. Crédits : Volvo.
Big datas médicales = $$$. Les big data médicales attisent les convoitises et c'est le Français Dassault Systèmes qui devrait mettre la main sur l'Américain Medidata Solutions pour la somme colossale de 5,8 Mds$. Le cœur d'activité de l'entreprise est la gestion des données médicales des patients dans les hôpitaux. Elle est notamment très utilisée dans le cadre des essais cliniques. Les chercheurs et les biotechs apprécient sa capacité à centraliser et organiser l'information en un seul et même endroit. Fondé en 1999, elle compte aujourd'hui 1 300 clients et génère un chiffre d'affaires en forte hausse (+17% en 2018). Surtout, l'entreprise peut s'enorgueillir que 13 des 15 médicaments les plus vendus en 2018 reposent sur la technologie Medidata. Cette acquisition confirme, s'il était besoin, l'espoir mis dans les données pour gérer la complexité de la médecine personnalisée. Un très beau coup pour la firme de Marcel !
Crypto-criminalisation en Inde. La plus grande démocratie du monde est sur le point de bannir les cryptomonnaies de son territoire. Pour lutter contre le blanchiment d'argent, elle veut passer une loi qui permettra d'envoyer en prison pour 10 ans toute personne qui utilise des cryptomonnaies, que ce soit dans le cadre de la spéculation, du minage ou de l'échange. Si on ne peut nier que les cryptomonnaies sont utilisées par les groupes mafieux, les effets de bord risquent d'être importants. Etonnant pour un pays dont la banque centrale travaille sur une crypto-devise depuis 2018... Et que se passera-t-il quand Facebook lancera sa devise ?
REVELATION : Ce qui se cache derrière ces portes pourraient aider de nombreux investisseurs à devenir millionnaires dans les semaines à venir...
  Cela va peut-être vous surprendre...
Mais ce qui se cache derrière ces portes pourraient créer de nombreux millionnaires.
Ce n’est plus qu’une question de jours. A vrai dire, tout pourrait changer dès le 1er juillet.
Il faut le voir pour le croire...
Cliquez ici pour connaître tous les détails.

 
Ajoutez news@opportunites-technos.com
à votre carnet d'adresses pour être sûr de recevoir tous nos mails.

OPPORTUNITES-TECHNOS.COM

Publications AGORA © Tous droits réservés 2019

   Vous recevez ce mail car vous êtes abonné à Opportunités Technos (anciennement La Quotidienne de la Croissance), publiée par Publications Agora France SARL. © Tous droits réservés 2019.
Les informations contenues dans Opportunités Technos sont uniquement données à titre informatif. Le lecteur reconnaît et accepte que toute utilisation du service et des informations le constituant, de même que toute décision relative à une éventuelle opération d'achat ou de vente de valeurs mobilières qu'il prendrait suite à ce message, sont sous sa responsabilité exclusive. Les informations données et les opinions formulées ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions. De ce fait, la responsabilité d'Opportunités Technos, de ses partenaires et de ses rédacteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d'investissement inopportun. Nous conseillons à nos lecteurs de consulter, avant d'investir, un courtier ou conseiller financier indépendant agréé.
Les informations vous concernant font l'objet d'un traitement informatique destiné à l'envoi de cette newsletter gratuite. Vos données sont conservées en conformité avec les directives de la CNIL. Comme Opportunités Technos est financée grâce aux abonnements pour nos services, vous avez accepté recevoir des messages publicitaires pour promouvoir nos meilleures idées d'investissement.
Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de portabilité et d'effacement de vos données ou encore de limitation de traitement, en écrivant aux Publications Agora – 8 rue de la Michodière – 75002 Paris – service-clients@publications-agora.fr. Politique de confidentialité.
Désabonnement : si vous souhaitez vous désabonner, cliquez ici.
PUBLICATIONS AGORA FRANCE est une société à responsabilité limitée de presse au capital de 42 944,88 euros, inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro 399 671 809, dont le siège social est 8 rue de la Michodière, CS 50299, 75081 Paris Cedex 02. Numéro de TVA intracommunautaire FR 88399671809.
  
 

Share this newsletter on

Related newsletters

© 2019